Lockwood & Co. T1 L'escalier hurleur

Publié le par Julie Fleury

Jonathan Stroud, Lockwood & Co. T1 L'escalier hurleur.
Jonathan Stroud, Lockwood & Co. T1 L'escalier hurleur.

Jonathan Stroud de retour !

Des étagères de la bibliothèque, aux rayons de la librairie, jusque dans les rayonnages du supermarché, ce livre me faisait de l’œil.

Noël approchant, les budgets se resserrant, j'ai résisté...

Jusqu'à maintenant. Et soudain, après avoir regardé les diverses critiques sur le livre (notamment celle de Ricochet, le lien est sur l'image), j'ai compris pourquoi la couverture m'attirait autant.
[Bon, ok, j'ai une tendance à adorer les couvertures fantasy.]

Jonathan Stroud !
Ce nom me disait quelque chose : l'auteur de la Trilogie de Bartimeus ! Si cela ne vous dit rien, regardez plutôt le diaporama en fin d'article, j'y ai mis des photos des couvertures.

J'avais adoré, adolescente, cette trilogie ! Et, en ouvrant le livre, dès les premières pages, j'ai été de nouveau conquise par ce style qui lui est propre.

Un univers d'une inquiétante étrangeté

L'histoire se place dans un Londres peu éloigné du nôtre. La société y est globalement la même, sauf que des fantômes et autres revenants ont pris possession des rues la nuit venue depuis l'émergence du "Problème".

Les enfants ayant seuls la capacité de voir (et donc de pouvoir combattre) ces esprits, la société londonienne a mis en place un couvre-feu. A partir d'une certaine heure, les rues sont donc laissées aux enfants, aux fantômes et chasseurs de spectres (des adolescents, dotés du Talent, embauchés par des Agences pour traquer les revenants).

On baigne dans une ambiance fantastique mais connue à la fois, où se côtoient le paranormal (les fantômes, les artefacts étranges, la protection d'amulettes...) et la logique implacable (dans la pure tradition des personnages Holmesiens).

La peur et le frisson guettent à chaque instant, aussi et surtout parce que l'univers ne nous est pas étranger.

Des personnages agaçants mais attachants

Entre Lucy (l'héroïne), dont on ignore encore beaucoup de choses, qui ne prend pas toujours les bonnes décisions, malmenée par une ancienne culpabilité et minée par une exécrable image d'elle-même, Anthony Lockwood (créateur et patron adolescent de l'agence), dont on ignore tout, parfois absent, souvent un peu hautain mais venant au secours de ses amis et Georges (ami d'Anthony, amateur d'archives et second membre de l'équipe), qui est envahissant, ronchon et tristement négatif...

Ados, trop ados ?

Aucun de nos trois lurons n'est un héros parfait. Tous ont leurs défauts. Ils sont adolescents et se comportent parfois comme tels (Georges se lave peu, Anthony reste souvent muré dans son silence tandis que Lucy exprime, bruyamment, ses désaccords), pourtant ils sont touchants.

C'est pourtant ce côté proche de nous qui fait hurler de peur ou de joie à chaque action. C'est encore cette empathie très forte pour nos "héros" qui nous fait craindre tant le sort de l'agence et qui nous fait haïr le monde des adultes, particulièrement les adultes dirigeants les autres agences.

Une vie sans adultes

Car ces adolescents ont choisi, sous la houlette d'Anthony Lockwood (proche d'ailleurs d'un Nathaniel du début), de vivre hors du monde des adultes, en dehors des agences connues et reconnues de la société. Au début du roman, une cliente s'étonne même de ne pas voir de "superviseur".

Et l'on sent que, chacun à leur façon, ils ont des reproches à adresser à ce monde qui ignore, qui NE PEUT PAS VOIR les véritables problèmes.

Jonathan Stroud touche, avec ce roman, en filigrane d'une intrigue très bien construite, à un aspect quotidien et profondément ancré chez les ados : les adultes ne peuvent pas les comprendre.

En bref, vous l'aurez compris, je vous recommande chaudement la lecture de ce tome 1, attendant impatiemment le prochain.
[Peut-être un bémol pour la "fin" du livre qui sous-entend avec des sabots de fer que la suite est à venir.]

Stroud, Jonathan. Lockwood & Co. T1 L'escalier hurleur. Paris : Albin Michel, 2014. 15,90€

La trilogie de Bartimeus, du même auteur.
La trilogie de Bartimeus, du même auteur.
La trilogie de Bartimeus, du même auteur.

La trilogie de Bartimeus, du même auteur.

Publié dans roman dès 12 ans

Commenter cet article