Le jardin de Minuit

Publié le par Julie Fleury

Le jardin de Minuit, Edith
Le jardin de Minuit, Edith

Dessins poétiques au service d'une très belle histoire

Pour Tom, les vacances se profilent très mal. Son frère (jumeau?), Peter, est coincé au lit avec la rougeole. Comme si ça ne suffisait pas, ses parents l'envoie chez son oncle Alan et sa tante Gwen, pour le protéger de cette maladie contagieuse. Loin de son jardinet, dans l'arrière cour de ses parents, Tom s'ennuie... et mange. Si "la nourriture est bonne" comme il l'écrit à son frère, tout le reste est décevant. L'arrière-cour de cet immeuble n'est rien d'autre qu'un vieux débarras et tout le rez-de-chaussée est plongé dans la pénombre. Une certaine Mme Bartholomée y fait régner un climat mystérieux... et un peu hostile dans les premiers temps. Une grande horloge de grand-mère préside ce hall inhospitalier.

Le pauvre Tom est contraint de suivre les règles rigides d'Oncle Alan (O.A.), coucher à 21h et lever à 7h pour avoir exactement 10h de sommeil et l'interdiction de poser des questions illogiques, et d'endurer l'inquiétude permanente de Tante Gwen (T.G.) pour son peu d'appétit. Une nuit, alors qu'il peine à s'endormir, il entend l'horloge du rez-de-chaussée sonner minuit... et un treizième coup !

Intrigué, Tom enfreint la règle de O.A. et se lève pour aller vérifier ça. Lorsqu'il descend, il s'aperçoit qu'une étrange lumière émane de l'autre côté de la porte de la cour. Il l'ouvre, pour éclairer l'horloge... et se trouve face à un jardin magnifique !

Dès lors, Tom passera toutes ses nuits à visiter le jardin qu'il croit inoccupé. Cependant, des gens vivent dans ce parc immense... parc qui conduit lui-même à une maison. Alors que les occupants ne semblent pas pouvoir le voir, une fillette, de son âge environ, vêtue à la mode victorienne, s'aperçoit de sa présence. Tous deux se lient d'amitié et Tom revient la voir chaque nuit... Enfin, chacune de ses nuits.

L'histoire est très belle, douce et mélancolique mais aussi enjouée et dynamique. Les dessins d'Edith, auteur havraise, nous plongent irrémédiablement dans l'épopée étrange que vivent Harriet et Tom. La couverture rend d'ailleurs hommage à cette impression d'être, nous aussi, aspirés dans ce monde parallèle où "il n'y a plus de temps" !

Un bel ouvrage pour une réflexion plus profonde

Car avec cet ouvrage, c'est bien à une réflexion sur le passé, le temps qui s'écoule et les souvenirs qu'Edith nous invite.

Tom revient chaque nuit dans le jardin merveilleux pour jouer avec Harriet. Et, même si c'est quasi-imperceptible dans les premiers temps, Harriet grandit. Un jour, Tom surprend une conversation entre la tante de cette dernière et son cousin. La tante reproche à la jeune femme une conduite indigne et son cousin de l'excuser d'être "très enfant pour son âge". En reprenant les pages précédentes, Harriet était effectivement devenue beaucoup plus grande que Tom, alors qu'elle était légèrement plus petite que lui à leur première rencontre.

Cependant, en dehors d'Harriet, d'autres éléments changent, du jour au lendemain pour Tom, dans le jardin. Ainsi, un gigantesque sapin, frappé par la foudre un soir et réduit en cendres, est à nouveau debout le lendemain.

Le mystère réside dans l'inscription sur l'horloge : "il n'y a plus de temps". La conversation finale entre la vieille Bartholomée (Harriet) et Tom permettra de redonner du sens à cette courbe du temps distendue : Tom ne vivait pas toujours les évènements dans l'ordre de leur arrivée réelle, mais bien au fur et à mesure des souvenirs de la vieille femme et selon sa ligne temporelle à elle.

Ce retournement de situation qui fait de Tom, non plus le héros, mais le spectateur actif de la vie d'Harriet, éclaircit le mystère, sans pour autant lui faire perdre tout son charme.

En résumé : C'est avec bonheur que j'ai lu et relu cette BD et je la recommande à tous, petits et grands, qui ont rêvé d'aventures et aimeraient s'en souvenir de manière toujours aussi nette.

EDITH. Le jardin de Minuit. Librement adapté du roman de Philippa Pearce. Paris : Editions Soleil, 2015. 17€95

Le jardin de Minuit
Le jardin de Minuit
Le jardin de Minuit

Publié dans BD jeunesse

Commenter cet article