Black Butler

Publié le par Julie Fleury

Yana Toboso, Black Butler
Yana Toboso, Black Butler

"Ciel Phantomhive est l’héritier d’une grande famille de la noblesse anglaise. Il vit seul dans un grand manoir. Enfin, pas vraiment. Sebastian, son majordome, toujours en livrée noire, impeccablement stylé dirige la maison, accompagne Ciel partout et lui sert en quelque sorte de garde du corps."

Shonen fantastique

Il s'agit d'un shonen (pour plus d'explication, consulter dans le glossaire l'article sur les mangas) dans lequel nous suivons les aventures de Ciel Phantomhive, un jeune lord anglais héritier d'une grande entreprise de jouets et confiseries. Il est épaulé par un majordome à la classe outrancière dont on remarque bientôt qu'il n'est pas tout à fait normal (et c'est peu de le dire!).

Car ce jeune garçon, Ciel, cache un mystère sous son cache-oeil, un mystère autre que celui d'un œil amoché. Petit-à-petit, tout au long du tome 1, on découvre le fantastique au-delà de la vie ordinaire du jeune lord. Ce dernier rempli en fait des missions, au service de la Reine, et se retrouve dans des situations périlleuses.

Le fantastique, bien présent mais justement dosé, apporte seulement la petite touche en plus qui rend le manga vraiment passionnant.

Feuilleton palpitant

Car ce dernier (le fantastique) vient appuyer (et expliquer) des ressorts narratifs dignes d'un deus ex machina. L'intervention du majordome, arrivant toujours à point nommé (et toujours d'une classe incroyable), est ainsi cohérente avec le reste de l'histoire.

Je ne vous dis pas pourquoi... à vous de le découvrir en lisant les nombreux tomes de la série (une vingtaine à ce jour) ou en allant directement vous renseigner sur le manga.

Le feuilleton, très proche d'un roman policier mâtiné de fantastique, se dévore rapidement et d'une traite. Je conseille d'ailleurs aux acheteurs potentiels (bibliothécaires ou particuliers) de ne pas se limiter au premier tome, au risque d'une énorme frustration (croyez-moi, je sais de quoi je parle...).

En revanche, comme tout policier noir, notre jeune héros affronte de grands périls et des méchants qui n'ont pas froid aux yeux. Le manga comporte des scènes de violence assez impressionnantes et n'hésite pas à illustrer le sang versé. D'autant que le majordome peut se montrer... particulièrement effrayant, dirons-nous. A ne pas mettre entre toutes les mains, donc.

En résumé : un très bon shonen, où l'action, les énigmes et le fantastique se mêlent à merveille. Les personnages, bien campés, sont originaux et attachants, l'histoire nous tient en haleine et le dessin, épuré pour un manga, est magnifique. A découvrir au plus vite ! (attention ce manga ne s'adresse pas à de jeunes enfants, il contient notamment de la violence et des scènes sanguinolentes).

Toboso, Yana. Black Butler. Bruxelles : Kana, 2009 (série en cours). 6€85 (par tome)

Black Butler
Black Butler
Black Butler

Bande-annonce du premier tome de Black Butler.

Publié dans manga

Commenter cet article