Le grand méchant Graou

Publié le par Julie Fleury

Ingrid Chabbert & Guridi, Le grand méchant Graou
Ingrid Chabbert & Guridi, Le grand méchant Graou

"Graou aime être seul et faire des siestes au soleil… jusqu'au jour où une rencontre change sa vie ! "

Les gens le craignent, parfois sans même l'avoir rencontré ! Du coup, Graou vit dans la solitude, ce qui lui convient plutôt. Il est libre alors de se baigner nu dans la rivière... Mais un jour, une petite fille à l'air pas du tout effrayé vient à sa rencontre.

Chaperon rouge revisité

Nous retrouvons bien nos deux protagonistes : un grand méchant au pelage noir, semblable à un loup ou à une bête et une petite fille, entièrement recouverte d'un petit chaperon rouge. Sauf qu'il n'est pas question de grand mère, ni de course, ni de bûcheron, ni de... Ok. Ce n'est pas vraiment le Petit Chaperon Rouge. Ou plutôt, c'est comme si le petit chaperon était venu volontairement à la rencontre d'un loup pas si méchant, seulement très seul.

Car, une fois passée la crainte de découvrir le Grand méchant Graou, on se rend bien compte qu'il n'a de méchant que son nom : il aime faire des siestes au soleil, il est entouré de papillons et de trèfles... Il n'habite pas dans une grande caverne toute sombre et, d'ailleurs, les illustrations le rendent de plus en plus gentil et mélancolique : de son grand corps sombre, on passe à de grandes pages blanches ou le Graou prend place au milieu du décor, de dos. Il n'est plus effrayant mais désespérément seul.

Belle histoire d'amitié

Le tour de force de l'album est ici : le Petit Chaperon (jamais nommé ainsi, d'ailleurs), n'a pas peur du Graou. Elle ne voit que sa solitude et sa tristesse camouflée. Grâce à cette petite fille, le lecteur, lui aussi, prend du recul devant ce grand "méchant"... qui devient finalement mignon.

La petite fille va insister auprès du Graou. Et l'agacement de notre monstre bien aimé va se muer en attente, puis en envie de voir revenir la petite. Une belle histoire d'amitié se créée entre la petite fille, au visage si blanc qu'il se confond avec le fond de la page, et le Graou, au pelage si noir qu'il semble presque ressortir de l'album.

En résumé : Une belle histoire d'amitié, à mi-chemin entre le conte et l'album. De jolies illustrations complètent ce livre à découvrir absolument !

Chabbert, Ingrid & Guridi. Le grand méchant Graou. Beyrouth : Samir Éditeur, 2015. 12€

Le grand méchant Graou
Le grand méchant Graou
Le grand méchant Graou

Publié dans album jeunesse, conte

Commenter cet article