Le meilleur en tout

Publié le par Julie Fleury

Thomas Scotto, Le meilleur en tout
Thomas Scotto, Le meilleur en tout

"Édouard est un crâneur qui prétend être le meilleur en tout, savoir tout sur tout. Y compris comment on fait les bébés : « Super facile ».
À l’anniversaire de sa cousine, Édouard se retrouve le seul garçon entouré d’une bande de filles qui ont justement des kilos de questions à lui poser sur le sujet."

(Très) bon et (très) petit roman

Comme Édouard, ce petit garçon qui sait tout, qui connaît tout, qui n'est pas seulement (très) bon mais aussi, simplement, le meilleur, ce petit roman est excellent !

Tout part de ce garçon, quasi insupportable d'égoïsme, méprisant et méprisable. Un héros qu'on n'a pas envie de suivre, me direz-vous. Eh bien, petit-à-petit, au fur et à mesure qu'il s'enterre dans ses mensonges, on le prend en affection. Ce petit gars là veut seulement être à la hauteur.

Et puis viens le mensonge final, le plus gros, le plus difficile à rendre crédible. Bien sûr les filles veulent vérifier. Notre Édouard se trouve bien embêté, et le lecteur avec lui : comment va-t-il s'en sortir ?

****************************SPOIL***************************************

Les lignes qui suivent dévoilent l'intrigue, si vous souhaitez quand même les lire, c'est à vos risques et périls. Vous serez prévenu !

Édouard ne s'en sort qu'avec l'intervention d'un deus ex-machina, bien connu des enfants (bien que parfois redouté) : un adulte ! Plus précisément une maman qui interrompt une démonstration du garçon qui ne sait plus trop quoi faire.

Car notre jeune héros, en plein exercice pratique, nu comme un ver, mais bien embêté de la situation, ne savait plus trop quoi faire. La maman promet de garder le silence et en profite pour leur expliquer que chaque chose vient en son temps.

****************************SPOIL***************************************

Relations filles/garçons

Au-delà de ce problème de mensonge qui contraint notre héros à aller toujours plus loin dans la situation, nous avons surtout un beau petit roman sur les relations filles/garçons à un âge où tout se complique.

Les différences s'accroissent. Elles se remarquent davantage. Plus d'enfants mais bien des garçons et des filles. Les questions des bébés, de l'amour, des bisous et de la sexualité se posent alors. "Comment on fait?" devient LA grande question.

Car les garçons ne sont pas les seuls à se la poser, et, ici, il s'agit bien d'une bande de filles, enthousiasmées à l'idée d'obtenir des réponses, prêtes à tout pour savoir, et d'un garçon, piégé par son mensonge, obligé de montrer ce qu'il ignore... et donc d'inventer un peu avec les bribes entendues de ci de là et les commentaires des filles, spectatrices innocentes mais avides de savoir.

En résumé : un premier roman drôle et délicat. Édouard s'enferre dans un mensonge dont il ne sait pas comment sortir... Un petit bonbon acide pour un moment de la vie où on a envie de tout connaître.

Scotto, Thomas. Le meilleur en tout. Paris : Éditions Thierry Magnier, 2015. 3€90

Publié dans roman dès 8 ans

Commenter cet article