Nana

Publié le par Julie Fleury

Aï Yazawa, Nana
Aï Yazawa, Nana

"Deux Nana. La première est une étudiante rêveuse et tête en l'air, à la recherche désespérée du prince charmant. Quant à l'autre, plus déterminée et solitaire, c'est grâce à son premier amour qu'elle est devenue chanteuse dans un groupe de rock amateur. Toutes deux ont pour objectif d'aller s'installer à Tokyo..."

Shojo haletant et complexe

Vous le savez maintenant, le Shojo est un manga pour jeunes filles (si vous n'êtes pas à l'aise avec les distinctions shojo/shonen/seinen... vous pouvez consulter mon article à ce sujet) et les personnages principaux sont des adolescentes, collégiennes, lycéennes ou adolescentes, aux préoccupations diverses et variées, mais principalement en quête de l'Amour.

C'est effectivement le cas pour Nana Komatsu, insouciante, joyeuse mais angoissée, jeune étudiante qui cherche sa voie mais, surtout, qui cherche le Mari Parfait. Elle est handicapée dans sa quête par son coeur d'artichaut... en effet, elle tombe amoureuse tout le temps et ne cesse de raconter ses rencontres avec l'homme idéal, croisé à chaque carrefour.

En revanche, Nana Ôsaki est bien moins "love". Elle, son truc, c'est la chanson. Elle est d'ailleurs chanteuse dans un groupe punk amateur qui commence à faire parler de lui. Petite-amie du chanteur, elle partage sa vie et sa passion pour la musique.

L'histoire commence par une envie commune aux deux Nana : allez à Tokyo pour réaliser leur rêve (amour ou gloire musicale, qu'importe). Les deux jeunes filles se rencontrent dans un train et décident de devenir colocataires, pour des aventures très rock ! (mais ça n'arrivera que dans le tome 2).

La vie au-delà de l'Amour

En effet, ce qui est passionnant dans cette série, ce n'est pas tant leurs histoires amoureuses (même si, bien sûr, ça ne fait qu'ajouter au charme), mais plutôt leur quotidien et la poursuite de leurs rêves.

En effet, la mangaka Aï Yazawa dépeint ici un Tokyo contemporain dans lequel évolue ses héroïnes. Elles sont d'ailleurs habillées à la dernière mode de Tokyo. Entre ambition, carrière, quotidien à assurer et rêve du meilleur, ce shojo attachant nous entraîne dans un Japon moderne, loin de nos fantasmes japonisants.

Si l'Amour est bien présent, on retrouve aussi des thèmes comme l'amitié, le quotidien, le monde de la musique et de la mode (que la mangaka connait bien) et, tout simplement, la question de la relation aux autres et à la gloire (entre envie, espoir et possibilités bien réelles).

En résumé : Nos deux Nana sont bien différentes et, dans le premier tome, on suit d'abord l'histoire de l'une, puis celle de l'autre. Les personnages, bien introduits, deviennent vite très attachants et le tout finit par transcender leurs histoires d'amour pour devenir une tranche de vie de deux jeunes japonaises, avec leurs rêves et leurs espoirs. Un très bon shojo !

Yazawa, Aï. Nana. Paris : Delcourt, 2003. 6.99 € (Série en cours, 21 tomes parus à ce jour)

Pour fêter le 20e volume de Nana paru chez Delcourt et pour découvrir encore plus de cet univers très Rock'n'Glam, c'est ici !

Nana
Nana

Publié dans manga

Commenter cet article