Mal élevés

Publié le par Julie Fleury

Justine De Lagausie et Valeria Petrone, Mal élevés.
Justine De Lagausie et Valeria Petrone, Mal élevés.

L’idée est de reprendre les règles que l’on apprend aux enfants : être propre, se tenir correctement, ne pas déranger les autres par ses cris, ne pas se vanter... Et les retourne joliment : les animaux ont le droit !

Les phrases vont accrocher les enfants, particulièrement sensibles aux ‘’mots interdits’’ : montrer ses fesses, roter, péter, faire pipi, sauter dans les flaques, cracher, se mettre les doigts dans le nez, se bagarrer, être cracra...

Les dessins, enfantins, sont pourtant colorés et tendres sans tomber dans la niaiserie.

L’idée sous-tendue par l’album ravira les parents : en plus d’en apprendre plus sur le règne animal et sur le nom même des animaux, les enfants apprennent aussi que ces comportements sont bons pour les bêtes ! Toutes proportions gardées : sauter dans la boue n’a jamais exclu personne de la société.

En bref, un imagier intéressant, fonctionnant beaucoup sur le principe de la randonnée (la répétition dans les albums) : on décrit un comportement normalement interdit à l’enfant, mais permis à un personnage encore inconnu, on déplie la feuille et l’on découvre qui a ce droit extraordinaire.

« Quand je montre mes fesses, ma maman est très fière de moi » sur fond d’arbre entouré de fleurs tropicales (en tout cas, qui ne se trouvent pas dans notre environnement). L’enfant peut tenter de deviner l’identité du petit mal élevé grâce au contexte. Puis la révélation, on soulève le décor : « Je suis le babouin ! ». Le petit est toujours accompagné de l’adulte. Ce qui nous renvoie au titre : mal élevé ? Non ! Simplement élevé différemment.

De Lagausie, Justine et Petrone, Valeria. Mal élevés. Paris : Seuil jeunesse, 2014. 9€90.

Mal élevés
Mal élevés
Mal élevés

Publié dans imagier

Commenter cet article