Dans les poches d'Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres.

Publié le par Julie Fleury

Isabelle Simler, Dans les poches d'Alice...
Isabelle Simler, Dans les poches d'Alice...

"Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres…
Nous connaissons leurs aventures.
Mais une question se pose : que cachent nos personnages préférés au fond de leurs poches ? Isabelle Simler s’est amusée à toutes les vider. Saurez-vous retrouver à qui elles appartiennent ?

Préparez-vous à découvrir quelques-unes des plus belles histoires
au monde sous un nouveau jour…"

Les fonds de poche des personnages de conte

Avec ce drôle d'album, on se situe à la frontière des genres. Pas vraiment histoire en soit, bien que faisant écho à de nombreuses histoires connues ou non; pas vraiment conte, mais renvoyant aux personnages célèbres; pas vraiment imagier, mais quand même un peu (des objets et leur appellation...).

Peu importe où se situe ce livre, dans quelle catégorie, pour quel public. Il est efficace. Autour de la table des Petites Pages, chacun y allait de son avis. En quelques minutes, nous nous retrouvions à quatre autour du livre, débattant sur qui pourrait être le personnage. Un excellent moyen de parler des références culturelles de chacun (une pensée pour le fou rire déclenché par notre proposition commune de Lolita en lieu et place de Barbapapa... nous auront été trompées par les lunettes).

Une excellente idée d'animation : que chacun mette ses fonds de poche dans un petit sac en tissu, on mélange les petits sacs puis on tente de retrouver à qui appartient quel fond de poche. Ou alors, chacun se choisit un personnage (de conte, de littérature, de film... ou même un personnage historique, c'est comme on veut, il n'y a pas de limite) et on dessine ou réunit ses fonds de poche supposés. Il est toujours possible après ça de décider du "meilleur" (du plus convaincant en tout cas, ou du plus drôle) faiseur de poche !

Drôle et pas toujours évident

"Montre moi tes fonds de poche, je te dirais qui tu es."
Oui, mais parfois, c'est délicat.

Si certains personnages sont évidents parce que bien identifiés par quelques éléments clés : Peau d'Âne, le Petit Chaperon Rouge, Hansel et Gretel... D'autres le sont beaucoup moins ou prêtent à confusion avec d'autres personnages (notamment Barbapapa que j'ai magnifiquement confondu avec Lolita, le personnage de Nabokov).

Et il est assez amusant de voir que chacun ne sèche pas sur les mêmes personnages. Tout dépend de nos références, de notre culture et de ce qui nous constitue. Il est donc intéressant de voir la confrontation de plusieurs univers (ceux du livre et les nôtres). En tout cas, une chose est sûre, je n'ai encore vu personne qui, à la première lecture, ne bloque pas sur au moins une des propositions !

Heureusement, et pour mettre tout le monde d'accord, l'auteur a pensé à nous mettre les réponses à la fin du livre. Dans chaque poche se trouve un petit jeton numéroté (comme dans un vestiaire) nous permettant de retrouver le nom du propriétaire et de lui rendre ses affaires.

En résumé : Un joli album, très ludique, pour jouer avec les contes qui forgent notre culture. Une bonne façon de présenter autrement des personnages ultra connus et riche de possibilités pour des médiations avec les petits et les grands.

Simler, Isabelle. Dans les poches d'Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres. Paris : Éditions Courtes et Longues, 2015. 22 €

Dans les poches d'Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres.
Dans les poches d'Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres.
Dans les poches d'Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres.
Dans les poches d'Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres.

Publié dans imagier, conte, album jeunesse

Commenter cet article